L’activité économique

Les principales activités économiques

Suivant le calendrier Bangwa, ont été recensées comme activités : l’agriculture, l’élevage, le commerce et l’artisanat.

L’Agriculture

Il s’agit ici de l’activité la plus pratiquée. Elle couvre environ 80% du secteur économique de la localité. Elle assure la majorité des besoins nutritionnels. Les cultures pratiquées sont les cultures vivrières, les cultures de rentes auxquelles nous ajoutons les arbres fruitiers. Les activités agricoles au cours de l’année se déroulent suivant un calendrier. En outre, les paysans utilisent plusieurs méthodes de cultures pour exploiter leur terre. La description de ces méthodes est résumée dans le tableau suivant:

Méthodes de cultures Descriptions Types de cultures
Monoculture Pratique d’une seule culture dans un champ et ici les clôtures sont parallèles ou orthogonales aux courbes de niveaux. -Choux

-Haricots

-Tomates

-Oignons

-Poivrons

-Pommes de terre

Polyculture Les cultures ici sont associées sur une même parcelle -Maïs -Haricot

-Maïs-Arachides

-Maïs-Pommes de terre

Rotation des cultures Elle consiste à succéder tour à tour des cultures différentes sur une même parcelle -pommes de terre et Haricot

-Soja et Mais

Jachère Les parcelles sont abandonnées au repos pendant quelques années -Macabo

-Ignames

 

L’Assolement Pratiqué dans les bas-fonds, elle consiste à repartir les cultures entre les différentes parcelles d’une exploitation -Tomates,

-Poivron,

– Piment,

-Céleris

 

L’élevage

A Bangwa, la plupart des paysans pratique l’élevage comme une activité secondaire en système d’élevage extensif, intensif et de transhumance pour les Bororos. Toutefois, l’élevage est surtout pratiqué pour résoudre des problèmes d’ordre cérémonial et pour accroitre les économies familiales. Plusieurs espèce d’animaux sont élevés à l’instar des bovine, porcines, caprin, ovin, chiens, chats, du lapin, la volaille, des cobayes, du poisson etc. Nous pouvons noter la présence des grandes fermes d’élevage et de production telle que la SPC.

Le Commerce et l’Artisanat

Il existe deux lieux de marchés: le marché de Kamna (Na’a) crée en 1935. Il est constitué d’un grand bâtiment qui date de quatre ans et d’un autre servant de toilettes publics offert par les élites de la diaspora depuis 2009. Il existe en son sein plusieurs opérateurs économiques constitués par les commerçants. Ceux-ci achètent les produits aux agriculteurs pour les revendre dans d’autres villes et village. Les agriculteurs de la localité vendent leurs produits périodiquement en fonction des jours des marchés. Les paysans de la localité se rendent dans les marchés environnants ouvrant tous les jours tels que les marchés de Banganté et Bafoussam pour se ravitailler en produits manufacturés. Le transport coûte 300fcfa et 600fcfa ceci par voiture pour se rendre à Banganté et Bafoussam respectivement.

L’Artisanat reste à Bangwa l’une des activités économiques à laquelle les villageois accordent le moins d’importance. Les produits que nous rencontrons sont : les nattes, corbeilles, chaises, tables, fauteuils en bambous des sacs chapeaux, des pots etc.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

treize − quatre =