Tag archives : culte des ancêtres

La réunion préparatoire du MACABO 2017 a bel et bien eu lieu ce 14/10/2017

La réunion de ce jour 14 octobre 2017, relative aux préparatifs du Festival Culturel et traditionnel Macabo, était axé sur la collecte des fonds, l’évaluation des travaux en commission et l’établissement d’un ébauche de programme d’activités axé sur la priorisation des actions à mener, révision et l’actualisation du budget prévisionnel compte tenu du peu de temps qui nous reste. Sur ...

Lire la suite...

Fête de Macabo Bangoua

La ‘‘fête du macabo’’. Cette fête commémore le retour d’un exil de 18 ans de S.M. Nono Tchoutouo, qui avait été déporté à Dschang pour son hostilité à la pénétration coloniale. En effet, amené en déportation en 1939 à Dschang (chef lieu de la province de l’Ouest du Cameroun à l’époque de la colonisation) pour n’avoir pas voulu déroger aux ...

Lire la suite...

Membres des commissions spécialisées d’organisation du festival MACABO 2017

Décision Royale n°002/ portant nomination des personnalités et membres des commissions spécialisées d’organisation du festival MACABO 2017. Le Chef Supérieur du Groupement Bangoua ; – Vu la décision royale n° 001 du 19 août 2017 portant nomination des membres du bureau exécutif d’organisation du Festival culturel MACABO 2017, du 05 au 11 novembre 2017 à Bangoua. Décide TITRE 1 Article ...

Lire la suite...

Les Bamilékés ont une Religion – Ils connaissent le “Nsi”

Les Bamilékés sont un peuple de l’ouest du Cameroun et originaires d’Egypte d’après l’anthropologue Dieudonné Toukam [1]. Leur départ du Nil est situé au 9e siècle, ce qui est très tard si on considère que l’Egypte avait commencé à décliner 1500 ans plus tôt. Leur colonne migratoire est passée par l’empire du Kanem Bornou (autour du Lac Tchad). Au nord ...

Lire la suite...

Les sacrifices faits aux ancêtres chez les Bangwa

Bangwa est une des cent chefferies qui recouvrent les plateaux du centre-ouest au Cameroun. La population étant dense, les Bangwa ne sont pas regroupés par unités lignagères, mais par familles nucléaires établies, dans les différents quartiers, au gré des terres disponibles. Malgré l’éparpillement des résidences et l’exode rural, la cohésion des groupes lignagers et leurs interrelations ont été en grande ...

Lire la suite...