QUEL BUDGET POUR LE FONCTIONNEMENT DE NOS CHEFFERIES TRADITIONNELLES ?

chefBamena15A l´heure oü tout le monde souhaite l´émergence du Cameroun en 2035.
A l´heure oü d´importants éfforts économiques sont demandés á la chefferie traditionnelle , une image comme celle-ci , témoigne de la richesse des initiatives locales mais aussi de la volonté de la chefferie traditionnelle á resister, á creer et á innover.

Le métier des chefs tradtionnels au Cameroun a profondement évolué.

ils contribuent á la preservation du patrimoine en creant des dynamiques qui permettent les négociations de partenariat, la cooperation internationale, la promotion de la destination Cameroun et le developpement local et regional .

Mais quel budget pour le fonctionnement de la chefferie traditionnelle?

Dans le cadre de mes recherches sur le patrimoine, j´ai posé cette question dans 25 chefferies traditionnelles au Cameroun . Au nord comme á l´Ouest . La reponse est partout la meme . Pas de budget .

Et comment nos rois font- ils pour se retrouver en Europe , aux Nations Unies, dans les grandes universités en Europe pour des conferences, dans les salons de tourisme , dans les grandes institutions pour négocier les partenariats pour nos écoles, nos hopitaux, nos infrastructures de bases? Ils se debrouillent !!! Parfois « le lancement  » des élites, parfois ils demandent de l´aide … voila les reponses que l´on donne á mes questions …

Il est vrai quand on a le destin de servir son peuple, on ne doit pas attendre d´etre dans de bonnes conditions pour faire son devoir .Mais nos rois accepeteraient -ils que leurs efforts soient peitinés, tallonnés; méprisés?

Un Bamena qui voudrait valoriser ce prix des Nations Unies entre les mains du roi, doit venir á la chefferie Bamena et échanger avec le roi .
Comprendre le contexte de l´attribution , les démarches , les enjeux, etc

c´est la seule condition pour oser faire part dans New york Times ou le Monde ou dans Cameroon Tribune etcc .,.

Emprunter autre chemin , est un crime . Autrement dit , un chef traditionnel n´est pas un tyran , ni un sujet . Il est un garant .

Et tout ce qu´on peut entreprendre dans un village pour l´interet general , il y´a une démarche á suivre . Et cette regle ne concerne pas seulement les villageois, mais nos intellectuels.

Mépriser la chefferie pour faire valoir ses idées, son interet, son intelligence , est un crime .

Pourquoi la chefferie existe ? En quoi peut – elle nous etre utile ? . Prendre 10 secondes temps pour repondre sagement á cette question , est une benédiction.

Debangoua Tchatchouang

À propos Webmaster

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

1 × 5 =