web analytics

QUE RETENIR DE LA VISITE DU SOUS PRÉFET DE L’ARRONDISSEMENT DE BANGANGTÉ À BANGOUA?

De la visite du Sous Préfet de l’arrondissement de Bangangté (BAMDJA DJOH Aurélien) ce 29 janvier 2018 dans le groupement Bangoua, nous retiendrons quelques éléments importants tels:

1) Les doléances seront transmis à qui de droit (érection du groupement en Arrondissement, création d’une école publique Bilingue à Baloué, passage du CES de BANGOUA Sud en Lycée bilingue…)

2) Instruction itérative à la mairie de Bangangté d’inscrire le problème de l’eau à Bangoua dans son programme de campagne 2018

3) Création par arrêté d’un cimetière dans un site isolé et retiré pour inhumer les personnalités qui n’ont pas construit au village. A défaut de la construction par sa descendance d’une maison familiale avant toute inhumation

4) Le retrait de l’arrêté de désignation du titre traditionnel de chef de 3e degré à tout concerné qui ne reconnaîtrait pas l’autorité du chef supérieur Roi des BANGOUA qui reste le seul et unique 5porte parole de ses populations auprès de l’administration.

5) La recommandation des mariages interculturels entre les Bororo notamment et les Bangoua afin de favoriser le vivre ensemble différent

Rendez-vous est pris pour une autre descente relativement à la limitation des espaces. 📍📍📍

C’est dans une ambiance emprunte de chaleur et de convivialité que le représentant du chef de l’État dans l’arrondissement de Bangangté à foulé le sol de BANGOUA dans le cadre de sa tournée d’animation socioculturelle et de prise de contact.

Initiée sur l’ensemble de son territoire de commandement, la descente sur BANGOUA cet après midi fait suite à la visite en matinée dans le groupement de Banga-Fokam.

Quatre articulations majeures ont ponctué la cérémonie.

1) La phase des allocutions a vu se succéder au micro,
D’abord Sa Majesté le Roi, en guise de mot de bienvenue et remerciements et de doléances,

Ensuite, le president du Comité National de Développement BANGOUA (Conadeb) qui a entretenu l’assistance sur les missions, les actions, les réalisations et les attentes de celui-ci par rapport à l’État.

Enfin, le discours très salué de l’Hôte du jour originaire de la région de l’Est qui a reçu un bain de foule à la suite de sa surprenante salutation Ngo’ou Nwhõ’o à l’entame de son propos liminaire.
Il a sollicité pour amuser la galerie continuer de s’exprimer en langue la prochaine fois à condition de repartir de BANGOUA avec dit il une jolie fille du terroir qui pourra lui apprendre à parler le patois à 4h du matin. 🤣🤣🤣

Sa détermination de voir le groupement se construire est sans réserve.
Les élites en plus de leur grattes ciel dans les grandes métropoles doivent impérativement retourner construire dans leur fief pour booster le développement local et se donner les chances d’avoir les locaux pouvant abriter les services sollicités de l’arrondissement le moment venu.

Le 2e temps fort a été celui des animations par le groupe de danse de la chefferie, les femmes rurales, les la section femme du parti des flammes…

Le 3e épisode a été ponctué par la visite guidée de la case patrimoniale de BANGOUA (musée communautaire) suivi de la photo de famille.

Le 4e acte qui a constitué le clou des manifestations a été le repas festif offert par le peuple de Djiok Vup à monsieur le chef de terre et sa suite.
S’en est suivi les réjouissances populaires dans les quartier tel qu’indiquait le programme officiel de la cérémonie.

Maximin KOUAMOU (Homme Intègre)

Master en Stratégie, Juriste et Communicateur.
Contact: maxim12bonr@yahoo.fr

Views All Time
Views All Time
298
Views Today
Views Today
1

À propos Webmaster

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.