INTRONISATION D’UNE MABADGOUB. QUE SIGNIFIE LE TITRE DE MABADGOUB?

C’est un titre ordonné à une femme qui à l’autorisation d’excuter la danse royale revêtue de peau de Panthère.
Titre de notabilité attribué à la mère du Roi. A titre honorifique également, le Roi peut l’attribuer à une femme de son choix.

COMMENT SE PASSE UNE INTRONISATION?

Pour tout titre de notabilité ou honorifique dans un village, comme le cas que vous avez en vidéo ci-dessous,
les cérémonies sont premièrement partagé en deux:
– Cérémonie traditionnel qui se passe en bas de la chefferie à la présence des invités initiés et quelques membres de la famille du futur honoré (j’y étais n’etant pas initié ni membre de sa famille mais accompagner d’un notable ) Menkam.
Après l’installation des invités, un serviteur du chef sonne la cloche pour annoncer l’arrivé des chefs qui seront présents à la cérémonie.
Après l’installation des chefs,le futur honoré prend place sur le même rang avec eux.
Le Chef de la famille de celle qu’on intronise prend la parole et prend la main du futur MABADGOUB et donne au notable en charge de la cérémonie; lui à son tour se dirrige vers le chef du village maternel de la futur MABADGOUB et remet sa main au chef .
N.B : Tu peux être de Bangangté, de Bamena, Balengou etc… et reçoit un titre honorifique dans une autre chefferie comme Bazou, Badjoun, Bangoua etc…
il suffit que le chef de ton village soit informé pour assister à la cérémonie car il a un très grand rôle important lors de ton intronisation. ( C est lui qui prend ta main et remet à celui qui t’a accordé ce titre), et il te remet à son notable en charge de la cérémonie et il te dépose sur la chaise faite en Bambou et retourne s’assoir à sa place.

Son notable vient avec un sac de sel,un bidon d’huile de palme et du caolin de Balengou ; il ouvre le sac du sel et verse tout autour du futur honoré , verse l’autre devant elle sur le roi des herbes (cu’tùn) , ouvre le bidon d’huile et verse un peut sur cet herbe; prend un couteau puis gratte le caolin sur ce même herbe.
Après avoir fait tous ces préparatifs, le chef qui t’accorde ce titre honorifique se lève et prend la parole pour faire des incantations et déclare que,à partir d’aujourd’hui et maintenant tu es MABADGOUB ou autre titre selon ce qu’il t’accorde.

Son notable qui est chargé de la cérémonie invite le chef de la confrérie des 9 ou des 7 notables de ce royaume à prendre le mélange qui a été fait au préalable devant l’honoré ( le roi des herbes , l huile de palme le sel et la poudre du caolin ) et met sur ta poitrine en t’appelant avec le titre qui t’a été consacré.
S’il y a eu un membre de ta famille qui avait reçu un titre honorifique avant toi, il sera appelé de te mettre aussi ce mélange sur la poitrine en t’appelant avec le nom du titre qui t’a été accordé
Ainsi, toutes les femmes des chefs qui sont présentes passeront tour à tour pour te mettre ce mélange et même les notables qui y sont aussi. Après avoir finir de la mettre ce mélange sur la poitrine, tous les chefs présents ce sont levé et venir vers elle,faire une ronde autour d’elle,joindre les mains sur elle et la soulever et la faire assoit 7 fois tout en faisant les incantations sur elle et taper dans son dos pour ordonner qu’elle se lève de cette chaise et entre dans la case secrète où on vient avec une chèvre,qu’on tue pour la oindre avec son sang, la donner les pouvoirs et elle sort de là déjà habillé avec les habits de la notabilité et la peau de la panthère sur son dos parce qu’elle est MABADGOUB car ce n est pas toutes ceux qui reçoivent un titre de notabilité qui porte la peau de la panthère.

Voir la video

La chaise en bambou est enlevée et est remplacée par les tabourets honorifique . Sa sortie de la case secrète est annoncée par le serviteur du Roi avec sa cloche et la population l’acclame. Elle passe devant les chefs,joyeuse, danse pour manifester sa joie, puis se tourne vers les invités et on l’acclame. Le notable qui est maître de la cérémonie la fait assoir sur le nouveau tabouret royal. Les membres de sa famille passent tour à tour pour la féliciter en commençant par le chef de famille ensuite les invités.
Les coups de feux sont tiré; l’ambiance diverses, le mot de bénédiction des autres femmes royales puis sa sortie officielle du lieu secrète pour rejoindre les invités à l’esplanade de la fête accompagnée des chefs .

Ines Nzuimânto

À propos Webmaster

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

16 − treize =