web analytics

CUISINE: COUSCOUS NKUI PAR AUDREY TCHATCHOUANG

il se mange assis et avec les mains. Pas besoin d’une cuillère ou d’une fourchette. Généralement conseillé aux femmes qui viennent d’accoucher, il rend le sein de la maman abondant.

 INGREDIENTS POUR LE NKUI

  • Des tiges de Nkui (écorces de triumfetta pentandra)
  • Olom ou Hiomi (écorces de l’arbre ail/
  • scorodophloeus zenkeri)
  • Mendak (graines de -Monodora myristica)
  • Melam(petits fruits voisins du poivre)
  • Nsà nshu(petits fruits voisins du poivre)
  • Nsù’nflù(fragments d’une racine tortueuse grisâtre)
  • Sùsùe (aubergines locales)
  • Tshùtshe ( fruit du Tetrapleura tetraptera)
  • Sô (poivre sauvage)
  • Tshii (petits fruits séchés de couleur marron)
  • Nga’lomsi (racines de Monodora myristica)
  • Nga’nà, o fhuihu (petites racines rougeâtres)
  • Lom nkak (Afrostyrax lepidophyllus)
  • Soh (Capsicum frutescens)
  • Ntshop (lessive ou vinaigre de cendres)
  • Du sel gemme, 
  • Condiments (ngachu’u, lepka’ah, diepse’eh, zehfe, l’écorce de lep, sisieu, fruits de lep),
  • Sel 
  • Piment (de préférence du village et sec )

INGREDIENTS LEGUMES

  • Légumes (de votre choix)
  • Oignons
  • Tomates en fruit
  • Piment
  • Sel
  • Cube
  • Poivron
  • Ail
  • Poivres (blanc et noir)
  • -Feuilles vertes
  • Poisson fumé ou viande

INGREDIENTS COUSCOUS DE MAÏS

  • Graines de maïs
  • Feuilles de bananier

PREPARATION

Couscous Maïs

  • Faire bouillir environ 10 litres d’eau, tamiser la farine de maïs en séparant le son de la farine fine, laver le son.
  • Diviser en 2 la quantité d’eau bouillante, laisser bouillir une moitié sur feu et y mettre le son lavé, remuer sans cesse jusqu’à obtention d’une bouillie homogène, rajouter 0,5l d’eau remuer et laisser cuire 10min.
  • Ajouter la farine de maïs sous un feu vif et remuer énergiquement jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  • Ajouter une quantité d’eau chaude et recouvrir la marmite, baisser le feu.
  • Une fois l’eau finie. C’est prêt.
  • A l’aide d’un tissu sec placer une feuille et mettez-y une quantité de couscous, plier parallèlement les feuilles d’un bout à l’autre ensuite du bas vers le haut.

Preparation Nkui :

  • Nettoyer les tiges de Nkui en enlevant leurs écorces. Attacher ces tiges en forme de paquet  et tremper les dans un peu d’eau chaude pendant une quinzaine de minutes. Ceci pour faciliter la production de la matière gluante.
  • Entretemps, écraser les condiments en commençant par les plus durs comme l’écorce de l’arbre à ail  et les fruits, les grains de « Mendak » et de « Tshùtshe » légèrement flambés ou grillés pour augmenter l’arôme.
  • La matière gluante de la sauce de « Nkui » est obtenue en frottant ensemble les écorces de nkui mises préalablement à macérer. Ou alors acheté un mélange de condiment en poudre
  • Cette matière gluante est transvasée dans une autre assiette ou dans la marmite ayant servi à la cuisson du couscous de maïs, l’extraction continue jusqu’à obtention de la quantité voulue, en y ajoutant s’il faut de l’eau tiède.
  • L’extraction finie, la couleur du gluant est en fonction de la nature du nkui utilisé. (Utiliser une tige de Nkui bien sèche)
  • Dans une marmite, la matière gluante est battue vigoureusement avec la main droite pendant un certain temps avant d’ajouter, tout en continuant à battre les condiments écrasés , puis le vinaigre de cendres et le sel gemme préalablement dissout dans un peu d’eau, jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Préparation Légumes

  • Après avoir nettoyé, découper vos légumes, poser une marmite d’eau au feu.
  • Une fois que celle-ci ai bouilli, rajouter vos légumes avec un peu de sel remuer et laisser cuire dans fermé la marmite.
  • Une fois vos légumes ramollis, retirer les a l’aide d’une passoire et faite la laver a plusieurs reprises avec de l’eau froide, essorez et placez de côté.
  • Mettez votre marmite avec un peu d’huile dans sous un feu doux, rajouter oignons, tomates, poivrons, ail, feuille verte, poisson découpé.
  • Remuer ensuite piment et poivre écrasé, assaisonner puis rajouter vos légumes et continuer de remuer jusqu’au point de cuisson désiré.

Servez-le tout comme sur la photo ci-dessous et bonne dégustation.

Bon appétit !!

Par Audrey Tchatchouang

Views All Time
Views All Time
167
Views Today
Views Today
1

À propos Webmaster

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.