web analytics

Atelier interdisciplinaire sur les biens coloniaux et la coopération avec les chefferies traditionnelles à la Chefferie Sodiko le 7 Mars 2020

Le 7 mars 2020, un atelier avec S.M. Ness Essombey Ndambwe, (Chef de la Chefferie Sodiko), Bianca Baumann (Landesmuseum Hannover), Isabella Bozsa (Städtisches Museum Braunschweig), Paul Tchonang (Musée de Bangoua) et d’autres participants, tels que des représentants de la presse et des artistes, a eu lieu à la Chefferie Sodiko, un royaume dans le quartier Bonabéri de Douala.

L’événement était organisé sous le titre « Débats internationaux sur la provenance des biens culturels issus de contextes coloniaux. Atelier interdisciplinaire sur les biens coloniaux et la coopération avec les chefferies traditionnelles » par Legrand Tchatchouang, Prince de la Chefferie Bangoua (Ouest, Cameroun) et initiateur du « Kamerunhaus » à Berlin.

©Bianca Baumann

L’objectif de l’atelier était d’échanger des informations sur les collections coloniales du Cameroun, qui se trouvent à Hanovre et à Braunschweig. L’accent a été mis sur les questions concernant les diverses modalités d’acquisition d’objets ethnographiques pendant la période coloniale allemande au Cameroun, leur signification actuelle et leur traitement en avenir. Les demandes de restitution et les formes de coopération entre les musées allemands et les royaumes locaux dans les régions de l’Ouest du Cameroun et du Littoral, comme la Chefferie Sodiko, ont été discutées. Le projet PAESE visant à rendre les collections recherchées transparentes et accessibles au public dans une base de données sur le site web a été accueilli favorablement par les participants.

©Isabella Bozsa

En outre, il a été envisagé de rendre les objets conservés en Europe temporairement accessibles au Cameroun, par exemple dans le cadre d’un projet d’exposition. Une exposition pourrait permettre à la population locale d’identifier les objets et conduire à une restitution permanente. L’événement a également contribué à la mise en réseau du projet de recherche PAESE avec d’autres acteurs impliqués dans le débat sur la manipulation d’objets provenant de contextes coloniaux au Cameroun.

Par Bianca Baumann (Landesmuseum Hannover) et Isabella Bozsa (Städtisches Museum Braunschweig)

+INFO: DOSSIER DE PRESSE ATELIER BIENS CULTURELS DEPLACES

Views All Time
Views All Time
113
Views Today
Views Today
1

À propos Webmaster

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Oupssssssssss!! Le contenu de ce site est protégé contre les copies. Veuillez nous contacter à info@icibangoua.net