web analytics

MÉTIER DU JOUR: Gastronomie, banane cochon pilée (tsoùh kemboutou’h)

La banane cochon est l’une des variétés de banane toute petite encore appelée petite naine provenant de Chine et Vietnam à l’origine mais adoptée par les bamiléké pour en faire un met traditionnel: banane cochon pilée.

Image: Afro Fusion Cuisine

Direction le marché🚶🏾‍♀
Ingrédients
💠 Un régime de banane cochon (la grosseur dépend du nombre de bouche à nourrir)
💠 Haricots noirs ou rouges (cela dépend de vous)
💠 Huile rouge disangué
💠 piment jaune (2 à 4 ça dépend hein me kwouôk zèh soo tewé)
💠 Poivre noir du village(facultatif mais très efficace pour faciliter la digestion du repas👌🏾)
💠 Oignon
💠 Sel

PRÉPARATION
De retour du marché,

1/ je lave mes haricots que je pose directement au feu avec un peu de sel.

2/ Par la suite j’épluche mes bananes cochon (kemboutou’h).
Sur un feu de bois de préférence je pose un grille et j’étale les doigts de banane cochon au dessus, je fais griller chaque côté 5min à feu doux puis je retire et je met dans une marmite. Cet exercice en Bangoua se dit (mbéh pèssë kemboutou’h ).
Si vous n’avez pas de grille, pas de panique les grand-mères utilisent le couvercle des fus en aluminium à la place😌 et le résultat est parfait👌🏾.

3/ Pendant ce temps je vérifie la cuisson de mon haricot et j’ajoute de l’eau si nécessaire jusqu’à bonne cuisson.

4/ Je découpe mes oignons et j’écrase mon poivre noir sur une pierre à écraser.

5/ Dans une marmite je verse une quantité d’huile rouge et je chauffe très légèrement, puis j’y verse les oignons puis je laisse coloré légèrement.

6/ J’ajoute à cela mes bananes cochons bien grillées, un peu de sel et par la suite j’y ajoute une partie de mon haricot et je garde le reste pour avoir des graines bien intact à la fin. Mes piments, je les met au dessus du mélange avec un peu d’eau et je ferme la marmite.

7/ A cuisson, je vérifie de temps en temps et j’ajoute de l’eau si nécessaire. Dès que mes bananes cochons sont bien cuites, j’enlève du feu.

8/ Les piments, je les enlève puis les écrase sur une pierre et le rajoute au mélange en même temps avec mon poivre noir déjà écrasé.

9/ À l’aide d’un pilon, je pile jusqu’à ce que le mélange devienne homogène et j’ajoute encore un peu d’huile préalablement chauffé à la poêle avec le reste du haricot et un peu de sel si nécessaire puis je tourne tout ça avec une spatule ou louche.

10/ Le melange (pilé) est prêt à être servi.

Par Rosange, amélioré par ICIBANGOUA.

Views All Time
Views All Time
34
Views Today
Views Today
1

À propos Webmaster

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*