web analytics

Compte rendu de la 3ème réunion préparatoire du Festival Macabo 2019, tenue le 18 mai 2019 à la Chefferie Supérieure BANGOUA

  • Le 18 mai 2019, s’est tenue à partir de 16 heures, la troisième réunion préparatoire du festival Macabo 2019, sous la présidence effective du Président du Comité d’Organisation (PCO), Soup souffô PIENDJIO Désolice Magloire ;
  • La liste de présence est jointe en annexe ;
  • Avant le début des travaux, le PCO a demandé aux participants de se lever pour chanter le refrain de l’hymne national et le chant de ralliement Bangoua ;
  • Après l’exécution des hymnes, la parole est donnée au secrétaire général pour la lecture du projet de l’ordre du jour ;
  • Le projet de l’ordre du jour comportait les points suivants :
  1. Lecture et observations sur le compte rendu de la dernière séance du 13 avril 2019 ;
  2. Le fonctionnement des commissions spécialisées

*La commission Marketing ;

*les autres commissions

  1. Le point sur les correspondances adressées aux réunions familiales Bangoua de l’intérieur et de la Diaspora ;
  2. La cérémonie de levée des fonds qui sera organisée à l’hôtel NIKITA de Yaoundé ;
  3. La confection du pagne du Festival Macabo 2019 ;
  4. L’assemblée doit se prononcer sur le débat qui anime le forum du festival Macabo 2019 et portant sur l’exactitude du nombre d’édition de cet évènement ;
  5. Présentation du Logo du Macabo ;
  6. Se prononcer sur la danse patrimoniale du Macabo 2019 ;
  7. Date de la prochaine réunion préparatoire ;
  8. Divers

Après la lecture du projet d’ordre du jour, la parole est donnée à l’assistance pour d’éventuelles propositions :

  • Les propositions suivantes sont faites :
  1. Foh TCHOPZOG, colonel NONO Robert, souhaite qu’on inscrive à l’ordre du jour, l’organisation d’une conférence-débats et la construction d’un mémorial en souvenir de notre illustre frère le professeur TCHUIDJANG POUEMI
  • Le PCO lui répond que ce sujet est enregistré et sera évoqué lors de la présentation de la commission scientifique et excellence scolaire ;

 

  1. Certains participants souhaitent, qu’en raison de la recrudescence des vols et des agressions à Bangoua, ce sujet soit inscrit à l’ordre du jour ;
  • Le PCO demande au secrétaire général d’inscrire ce sujet dans les divers ;
  • N’ayant plus enregistré d’autres propositions, le projet d’ordre du jour est déclaré adopté ;
  • D’entrée de jeu, le PCO s’est excusé pour le retard enregistré et a remercié les participants pour leur présence effective aux travaux, et ceci malgré leurs multiples occupations et les fatigues d’un long voyage pour ceux qui viennent de loin ;
  • Il a alors passé la parole au secrétaire général pour la lecture du compte rendu de la dernière réunion du 13 avril ;
  • Après une brève concertation avec le secrétaire général empêché lors de la précédente séance, le PCO a procédé a un large résumé des assises du 13 avril 2019, tout en rappelant que ledit compte rendu avait déjà été transmis par mail ;
  • La parole est donnée à l’assemblée pour recueillir leurs observations. N’ayant rien enregistré, le PCO a déclaré le compte rendu de la réunion du 13 avril 2019 adopté ;

 

**************************************

  • Le PCO a abordé le 2ème point de l’ordre du jour concernant le fonctionnement des commissions ;

  1. La commission Marketing
  • Le PCO a passé la parole au nouveau Président de cette commission Monsieur KWAJIEP Justin, nommé par décision royale du 17 avril 2019, en remplacement de Madame NGUIMPI Léopoldine ;
  • Prenant la parole Monsieur KWAJIEP Justin a relevé que le travail qu’il nous présente aujourd’hui, est le résultat de beaucoup d’efforts fournis depuis la dernière réunion. Il a fait plusieurs voyages à Yaoundé pour travailler avec le comité d’organisation. C’est alors qu’il passe à la présentation de ses travaux par vidéo-projecteur.
  • A la fin de cette présentation, la parole est passée aux participants.
  • Il s’en est suivi un riche et fructueux débat dont les principales questions et observations ont porté sur :
  1. L’excellent travail fait par la commission Marketing et la nécessité d’inviter les uns et les autres à réfléchir sur la meilleure manière de contacter les sponsors officiels et autres ;
  2. Le rôle précis de cette commission dans l’organisation du festival ;
  3. Savoir également si les montants relativement élèves des besoins internes de financement de cette commission ne plombent pas le budget général du Macabo 2019, particulièrement dans la réalisation de ses projets, à l’exemple de la construction de l’école maternelle bilingue de Baloué ?
  4. Ne peut-on pas baisser nos ambitions financières attendues des sponsors et les ramener à cinq millions environs ; permettant de ce fait d’avoir un maximum de sponsors ?
  5. Dans les 13 points inscrits dans le projet Marketing, ne peut-on y ajouter le projet de construction de l’école maternelle de Baloué qui peut intéresser certains sponsors opérant dans ce couloir ?
  6. Proposer les taux de sponsoring réalistes et baisser les taux de location des stands ;
  7. Suggestion : vendre les films de l’évènement pour accroître nos ressources budgétaires ;
  8. Cibler quelques sociétés avec des coûts de sponsoring bas ;

  • Répondant en 1er, Monsieur KWAJIEP Justin a informé les participants que le rôle de la commission Marketing est d’aller à la recherche des fonds pour financer les activités du festival. Pour ce faire, la commission Marketing présente les besoins de financement du festival aux sponsors, qui réagissent en fonction de leurs ambitions et surtout de ce que nous pouvons offrir comme espace Marketing et promotion des sociétés, avant et pendant le festival Macabo 2019. Pour avoir une idée nette sur notre offre Marketing ; il a demandé aux participants de voir dans la plaquette, nos types de partenariats attendus.
  • En plus, Monsieur KWAJIEP Justin a ajouté qu’il compte sur tous les Bangoua pour aider la commission Marketing à recenser et à contacter les sponsors, quelque soient leurs tailles, même s’il s’agit des petits artisans.
  • Prenant la parole, le PCO a attiré l’attention des participants de ce que l’opération Marketing de 2019 est une innovation et doit être considérée comme « une bouteille qu’on jette à la mer » pour la recherche des fonds. Si c’est une réussite, c’est tant mieux, nous ferons un maximum de réalisations. Dans le cas contraire, l’assemblée n’a aucune inquiétude particulière à faire car, le comité d’organisation a un plan B.
  • Il a poursuivi son intervention, en ajoutant qu’il est capital pour les Bangoua de comprendre que le Marketing du Macabo est une affaire de tous et que nous devons imiter le chef supérieur qui s’est jeté à l’eau et a fait tenir une liste de sponsors potentiels au comité d’organisation. Nos numéros de téléphones sont mis à votre disposition pour nous contacter.
  • Le PCO a encore ajouté que ce que nous faisions avant, était archaïque ; d’où la nécessité de se moderniser et de voir aussi ce qui se passe à côté de nous, pour mieux nous ajuster et présenter aux entreprises un document formel et attractif comprenant tout ce que nous pouvons offrir de meilleur, évitant ainsi de toujours rester dans le « relationnel ».
  • Pour clore les discussions sur la commission Marketing, le PCO a fait savoir que certains montants seront revus à la baisse. Il a alors invité les Bangoua à se mouiller et à attirer leurs amis et connaissance afin de s’impliquer dans le sponsoring du Macabo 2019, permettant ainsi l’entrée des fonds pour financer les projets collectifs, utiles à tous.
  • Enfin, le PCO a rassuré l’assemblée, que tout sera fait pour que les correspondances du Marketing soient ventilées aux entreprises avant le 15 juin 2019.

 

  1. La Commission protocole, accueil, renseignements et sécurité
  • Le PCO s’est excusé de l’absence pour raisons professionnelles, du colonel KOUAKAP, vice président de cette commission, en charge de la sécurité. Le PCO a ajouté que le colonel l’avait déjà mis en contact avec le commandant de gendarmerie de Bangangté. Ce dernier nous a rassuré de son entière disponibilité.

        

  1. La commission communication, relations extérieures, gadgets et TIC
  • Le PCO s’est également excusé de l’absence pour raisons professionnelles du président de cette commission, Monsieur KEMGO Mathieu. Le PCO a tenu à rassurer que les travaux de cette commission avancent à un rythme satisfaisant.
  • Le PCO a passé la parole à l’assistance.
  • Quelques participants se sont inquiétés du fait qu’on injecte beaucoup d’argent dans la production des magazines du festival, mais cela ne rapporte rien en retour.
  • Prenant la parole, le Président de la commission Marketing à éclairé l’assistance en déclarant qu’en règle générale, la production des magazines est subventionnée et ceux-ci ne se vendent pas ; la raison est que ces magazines sont des supports publicitaires du festival.
  • Abordant un autre volet de la communication, le PCO nous a informé que le chef supérieur Bangoua a envoyé deux communicateurs qui sont présents dans la salle. La parole leur est donnée.
  • Des présentations, il ressort qu’il s’agit de : Madame TCHONANG Sandrine, aide soignante à l’hôpital de district de Bangangté, tel : 674 20 63 63 et Monsieur METCHEZIN ZENU, informaticien, tel : 654 86 37 06.
  • Madame TCHONANG nous informe qu’ils font partie d’une association dénommée « Ndé force » basée à Bangangté et ayant entre autres buts, l’aide au renforcement des équipements des centres de santé du département du Ndé. Cette année 2019, le choix s’est porté sur Bangoua. Ils souhaitent qu’un temps leur soit réservé le 09 novembre 2019, pour remettre leurs dons.
  • Le PCO les a remercié de leurs initiatives très louables, mais leur a expliqué que le 09 novembre 2019 est la date de clôture du festival et c’est une journée fort chargée. Il leur propose une autre date comprise entre les 03 et 08 novembre 2019. En attendant leur réaction, le comité d’organisation leur reste ouvert.

 

  1. La commission affaires traditionnelles, animations culturelles, danses.
  • Prenant la parole, le Président de cette commission, Wembo MBEUGOUONG DJOUONANG Lucas, a souhaité qu’un effort soit fait pour que les communications pendant le déroulement du festival se fassent en majorité en Bangoua. En outre, il souhaite que les tenues arborées lors des danses traditionnelles soient conformes à nos usages en la matière et il sera strict sur le respect de nos us et coutumes. 
  • S’agissant de la rubrique danse, il a ajouté qu’il est en pourparler avec le chef supérieur, pour que ce soit la danse « koucgang » qui clôture, le festival Macabo 2019 ;
  • Pour enrichir les débats sur cette commission, il y a eu deux intervenants :

*Un notable souhaitant que les sociétés sécrètes ne soient plus mystifiées dans le sens de faire peur aux populations car, aucun chef de groupement ne peut avoir des sociétés sécrètes dans le but de tuer ses populations ;

*Un autre notable est intervenu pour dire qu’il pense quant à lui, qu’une société sécrète doit rester sécrète, bien qu’il faille de temps en temps lever un pan de voile sur certaines de leurs activités.

 

  1. La commission finances
  • Le PCO s’est excusé de l’absence du Président de cette commission WEMBO MBEUGOUONG WATAT Maurice. Toutefois, le PCO a relevé que les travaux de cette commission se déroulent normalement et les contacts avec le Bureau Exécutif sont excellents.

 

  1. La commission scientifique et excellence scolaire
  • Le PCO s’est excusé de l’absence du Président de cette commission, le Dr NJAMPOU Serges. – Le PCO a fait savoir à l’assemblée que l’un des temps forts de notre festival Macabo 2019 sera l’organisation d’une conférence pour parler de notre frère de renommée mondiale, le Professeur TCHUIDJANG POUEMI, qui reste une référence mondiale en matière de monnaie et surtout de création d’une monnaie africaine. Le PCO a ajouté que les réflexions restent ouvertes au niveau du comité d’organisation pour approfondir le sujet et prendre des contacts avec tous ceux qui l’ont connu au Cameroun et à l’extérieur. La parole est passée au colonel NONO.
  • Prenant la parole, le colonel NONO fait savoir aux participants qu’il pense être le doyen d’âge de la salle ; c’est juste pour les informer qu’il a personnellement connu TCHUIDJANG POUEMI et a assisté de près à la publication de certaines de ses œuvres. Il a ajouté qu’ils veulent honorer la mémoire de notre illustre frère en construisant si possible, un monument sous forme de pyramide à Bangoua. Des boutiques, un petit centre commercial et une bibliothèque pourront être ajoutés à cette stèle.
  • Il a poursuivi en disant qu’un site a été choisi pour abriter le monument et il se trouve sur l’axe lourd. C’est un projet qui ne concerne pas uniquement les Bangoua. Les réflexions à ce sujet sont ouvertes et un appel de fonds est prévu. Par la suite, nous verrons ensemble ce qu’il y a lieu de faire pour rendre ce projet effectif d’ici à 2021.
  • Le colonel a voulu étayer ses arguments par une projection vidéo. Malheureusement, il y a eu quelques difficultés techniques.
  • Le PCO passe la parole a l’assemblée pour d’éventuelles observations.
  • Il s’en est suivi également un riche et fructueux débat portant pour l’essentiel sur :
  1. Le fait que ce projet est un sujet très sensible et pour une œuvre aussi grandiose, il faut faire les choses en grand : pour ce faire, prévoir si possible que l’essentiel des travaux se fasse après concours ou appel à la concurrence au niveau national, afin de choisir les meilleurs.
  2. Etant donné la dimension internationale de TCHUIDJANG POUEMI, il faut mûrir ce projet de telle sorte que la collecte des fonds intéresse plusieurs personnes, tant sur les plan national, qu’international, sans oublier, d’y associer aussi les différents milieux universitaires ou l’intéressé a exercé.
  3. Les possibilités de déplacer le site d’implantation du monument de l’axe lourd pour un autre site plus approprié.

 

En réponse FÖH TCHOPZOG, colonel NONO a remercié les participants pour la pertinence de leurs observations. Concernant le choix du site, il a argumenté que le lieu actuel pressenti pour l’implantation du monument est idéal, dans la mesure où sur l’axe lourd, le monument est visible, reconnaissable et surtout facile d’accès ; il a tenu à rappeler que la concession familiale du professeur TCHUIDJANG POUEMI à Bangoua n’est pas facile d’accès. Il a ajouté que si le PCO le permet, il mettra le projet sur le forum du Macabo 2019. Réponse affirmative du PCO.

 

Pour clore les débats sur ce sujet, le PCO a déclaré que le comité d’organisation dans son ensemble reste ouvert à toutes les idées innovantes et suggestions  pouvant faire avancer la réalisation dudit projet ;

 

  1. La commission restauration, hygiène et salubrité
  • Prenant la parole ; la présidente de cette commission Mefo NGANSOP Charlotte a regretté que les contacts avec certains membres de sa commission soient inexistants, parce que les numéros téléphoniques sont inconnus. Elle a poursuivi son intervention en faisant remarquer que le travail demandé à sa commission est plus dense à cette édition, mais qu’ils se battront pour être à la hauteur. Elle s’appuiera sur les acquis des Macabos antérieurs pour garder les prestataires qui ont donné entière satisfaction.
  • Elle a ajouté qu’un stand spécial, réservé uniquement à la dégustation des mets à base du Macabo sera ouvert distinctement cette fois-ci.   En outre, le paquet minimum sera servi par réunion, association, communauté et quartier. Mais elle souhaite que le PCO approuve que cette distribution soit faite en fonction des contributions des uns et des autres.
  • Abordant le volet salubrité, elle a déclaré qu’elle compte sur le PCO pour qu’ensemble, ils sensibilisent les femmes qui ont les réunions à la chefferie supérieure, de passer le message aux femmes des réunions des quartiers du village, pour s’occuper à tour de rôle de la propreté de la chefferie à partir de mi octobre 2019, sans oublier les toilettes insalubres des salles des réunions de l’immeuble de la chefferie supérieure.

 

  1. La commission santé, sport et loisirs
  • C’est également Mefo NGANSOP Charlotte, qui a parlé au nom du Président de cette commission, le Professeur DJOMO François empêché ;
  • Elle a informé l’assemblée que les activités de cette commission seront programmées de sorte que la kinésie thérapie commence plus tôt que les autres soins, qui ne démarreront que Mercredi. Elle compte une fois de plus sur le PCO pour qu’ensemble ils sensibilisent les sponsors de tous bords pour approvisionner comme par le passé, la commission en médicaments et autres produits. Elle a relevé quelques omissions dans cette commission et a souhaité que tous les Bangouas exerçants dans le secteur de la santé, qu’ils soient actifs ou élèves, appuient cette commission le moment venu.

Le PCO a rassuré cette commission que les omissions relevées seront corrigées et qu’il apportera son soutien à la réussite de leurs activités.

 

  1. La commission infrastructure logistique et décoration

Le PCO a relevé que le challenge du festival Macabo 2019 est la construction de l’école maternelle bilingue de Baloué.

Réagissant  aux inquiétudes de certains participants relatives au cahier de charges lié à la construction de cette école, le PCO a souligné qu’il ne lui incombe pas les prérogatives de donner, toutes les indications à chaque commission. Il a ajouté qu’il revient à chaque commission de s’organiser en fonction du cahier de charges et d’informer le Bureau Exécutif qui assure la coordination. Par conséquent chaque commission doit s’approprier le cahier de charges et communiquer avec les autres.

 

  1. La commission des armoiries

Le PCO déclare que cette commission est meublée et les détails de leurs activités seront donnés à la prochaine réunion.

 

************************************

  • Le PCO a ensuite abordé le 3ème point inscrit à l’ordre du jour relatif aux correspondances

Il a sorti un lot de correspondances physiques déjà préparées et qui seront remises séance tenante aux représentants des réunions familiales présentes. Quant aux réunions absentes, un effort sera fait pour que leurs correspondances physiques soient envoyées au plus tard le 15 juin 2019.

 

************************************

  • Le 4ème point à l’ordre du jour concernait la cérémonie de levée des fonds à l’hôtel NIKITA à Yaoundé

Le PCO a informé l’assemblée, qu’il a visité cet hôtel le 17 mai 2019 en compagnie du secrétaire général et de Mefo NGANSOP Charlotte. Cet hôtel est situé en contre-bas du carrefour Biyemassi. Malgré quelques difficultés d’accès, le site est approprié pour cette cérémonie.

Cette opération sera une innovation et nous avons l’ambition de toucher un maximum de sponsors et les Bangouas de tous horizons. Les médias seront sollicités et pour cela un budget est nécessaire. Nous proposons organiser cet évènement le 3ème samedi du mois de juin 2019.

Le PCO a conclu en disant que le choix de Yaoundé ne doit pas être mal interprété. C’était Yaoundé ou Douala. De toutes les façons il fallait choisir.

 

************************************

  • Le 5ème point de l’ordre du jour portait sur la confection du pagne du Macabo 2019

Le PCO a tenu à souligner que notre avantage était d’avoir déjà mené une opération similaire lors du Macabo 2015. Par expérience, il faut un minimum de 500 pagnes pour passer une commande, et le véritable problème demeure le financement ;

La parole est donnée à l’assemblée ;

Il ressort des différentes interventions, les propositions et les préoccupations suivantes :

  • Ne faut-il pas Demander aux présidents des réunions familiales de dresser les listes des besoins et de les faire parvenir au Bureau Exécutif ?
  • La nécessité de prendre des précautions avant de préfinancer cette opération, car l’expérience a montré par le passé que les fonds sortis pour le préfinancement des pagnes du festival Macabo 2015, n’étaient pas rentrés en totalité.
  • Demander à MC2 de Bangoua de préfinancer cette opération et le bureau exécutif remboursera.

Le PCO a déclaré que le bureau exécutif étudiera toutes les possibilités.

 

************************************

  • Abordant le 6ème point de l’ordre du jour, le PCO a fait connaître à l’Assemblée qu’un débat est en cours sur le forum du festival Macabo 2019 et concerne le nombre exacte d’éditions des Macabo déjà organisées.
  • Abordant ce problème, le PCO a précisé que les éditions de 2015 et 2017 portaient déjà les numéros suivis. Les autorités administratives, politiques et même religieuses ont déjà été informées des numéros de l’édition 2019.

Pour ce faire, le PCO suggère qu’on adopte la suite des numéros de l’édition depuis 2015 ; pour être à tout le moins conséquent envers nous même. L’Assemblée a accepté et adopté la proposition du PCO.

 

************************************

  • Concernant le 7ème point le PCO a fait savoir que le logo du festival Macabo 2019 était déjà disponible.

 

************************************

  • Le 8ème point de l’ordre du jour portait sur le choix de la danse patrimoniale qui clôturera le Macabo 2019.

Le PCO  a laissé ce choix à la commission des affaires traditionnelles qui décidera le moment venu avec le chef supérieur. Il a émis le souhait que le groupe de danse qui  gagnera les compétitions préliminaires, se déploie également le jour de la clôture.

 

************************************

  • Le 9ème point étant relatif à la date de la prochaine réunion.

Le PCO a fait savoir qu’en raison du mois de juin réservé à la cérémonie de lancement officiel du festival Macabo 2019 à Yaoundé et de levée de fonds ; il propose la date du 20 juillet 2019 pour la tenue de la 4ième réunion préparatoire. Cette proposition est approuvée par l’assemblée.

 

************************************

  • Le 10ème point était consacré aux Divers.

Les points ci-après ont été abordés :

Le trésorier a présenté le projet de budget du festival Macabo 2019 qui s’élève en recettes et en dépenses à près de CFA soixante dix millions -70.000.000- francs ;

A la fin de cette présentation, certaines personnalités ont procédé séance tenante, à leurs contribution et souscriptions :

  • Colonel NONO : CFA cinquante mille -50.000- francs.
  • Docteur NOMEGNE : CFA deux cent mille -200.000- francs (100.000Fcfa pour la contribution Macabo 2019 et 100.000 Fcfa à la réservation d’un espace marketing).
  • Wembo KAPGUEP Jule a promis CFA deux cent mille -200.000- francs.

 

TOTAL DES ENTREES DU JOUR : CFA deux cent cinquante mille -250.000- francs

 

Les participants ont fait les propositions suivantes :

  • Le comité d’organisation doit éditer les commissions avec les numéros de téléphone des présidents et membres de chaque commission ;
  • D’utiliser également les modes de paiement Mobile Money adressés au trésorier, ou Money Gram à MC2. Ceci dans le but de faciliter les versements, en plus des comptes du Macabo ouverts à MC2 et Afriland.

 

Les problèmes de l’aggravation des vols et agressions à Bangoua ont été évoqués: 

Le PCO a promis adresser une correspondance au Commandant de Brigade de Bangoua à ce sujet et aussi, de discuter de ce problème avec le chef supérieur ;

 

Le problème d’implantation d’une Eglise dite de réveil a été soulevé. Bien que disposant d’une autorisation légale, le chef de quartier et les populations ne sont pas d’accord pour l’installation de ladite église à Bangoua. Le chef supérieur est déjà saisi de cette affaire.

 

Un de nos frères du nom de NGENANCK Philip Tél. : 677 82 85 06 habitant par le passé à MUYUKA (sud-ouest) s’est plaint qu’on ne s’est pas occupé de lui depuis son expulsion de MUYUKA: 

Le PCO lui a adressé des excuses. S’étant renseigné sur sa profession –il est maçon-menuisier-. le PCO l’a rassuré qu’il verra ce qu’on pourra faire pour l’occuper. Réagissant sur le même sujet, le colonel  NONO a dit au frère de MUYUKA, que son cas n’avait pas été porté à son attention. Il a expliqué qu’un autre frère Bangoua, qui avait été dans la même situation, avait signalé son cas et il l’a aidé. Par conséquent il a souhaité que ceux qui sont dans la détresse, signalent leur cas.

 

Une communication du chef supérieur Bangoua, portant sur le calendrier de l’ordre de passage de la danse de Bénédiction et de Purification « Ka’ak » a été lue ;

 

Une prière de clôture a été dite par Mefo NJIPWOUO ;

 

La séance est levée à 20h15.

Signé:

Le Secrétaire Général, WEMBO SA’AH DIZEU Samuel

et 

Le Président du Comité d’organisation, Soup Souffo PIENDJIO Désolice Magloire

Views All Time
Views All Time
56
Views Today
Views Today
1

À propos Webmaster

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Oupssssssssss!! Le contenu de ce site est protégé contre les copies. Veuillez nous contacter à info@icibangoua.net