web analytics

Conduite automobile – CROISEMENT ET DEPASSEMENT

Cette présentation a pour but de sensibiliser les uns et autres à adopter un comportement sains lorsqu’ils conduisent, ceci avec pour seul objectif de rapprocher l’information des nécessiteux et de contribuer à réduire les accidents de la circulation. A part l’état de nos routes, l’une des principales causes des accidents au Cameroun est dûe au mauvais croisement et dépassement.

le croisement

C’est la rencontre entre deux véhicules circulant à sens inverses. Il s’effectue du côté droit de la chaussée.
On distingue :
  1. Le croisement de trafic : c’est la rencontre entre deux véhicules, l’un tournant à gauche et l’autre tout droit. Celui qui va à gauche va céder le passage à celui qui va tout droit.
  2. Le croisement à l’indonésienne : c’est la rencontre de deux véhicules par la gauche, chacun allant à sa gauche.
  3. Le croisement de priorité : c’est la rencontre de deux véhicules par la droite, chacun allant à sa droite.

Précautions à prendre pour un bon croisement

Pour effectuer un bon croisement, je dois :
  • Ralentir
  • Serrer plus à droite possible afin d’observer une bonne marge de sécurité.
  • Pendant la nuit, je passe des feux de route pour des feux de croisement
1) cas d’arrêt obligatoire pendant un croisement
Au panneau d’interdiction contenant une double flèche de sens contraire (noir /rouge), c’est généralement le cas au niveau d’un petit pont
Si la chaussée est rétrécie, le véhicule se trouvant du côté rétréci doit obligatoirement s’arrêter. Sur une route droite en agglomération tous les véhicules doivent s’arrêter pour céder le passage aux véhicules prioritaires et les véhicules de transports en commun. Sur une pente, le véhicule descendant quel que soit sa catégorie doit s’arrêter pour faciliter la circulation de ceux qui montent.
2) cas de recul obligatoire pendant le croisement.
Pendant les croisements certains véhicules sont bien priés de céder le passage à d’autre afin de fluidifier la circulation. Cependant le recul est imposé :
  • Au véhicule unique ou singulier par rapport à une file de véhicules
  • Au véhicule léger par rapport au véhicule lourd
  • Lorsque deux véhicules de même catégorie se rencontrent,  le véhicule descendant doit s’arrêter pour faciliter la circulation.

Le dépassement

C’est une manœuvre permettant de dépasser ou de doubler un véhicule qui nous précède. Il s’effectue généralement par la gauche de la chaussée. Le dépassement  est la manœuvre la plus dangereuse et la plus meurtrière en circulation.
Il convient de l’effectuer avec beaucoup de prudence et d’attention. Le dépassement se déroule sur 03 phases :
  • Avant le dépassement
  • Pendant le dépassement
  • Après le dépassement
1) avant le dépassement :
  • Je ne dois pas être dans une zone d’interdiction
  • Je dois m’assurer que ma manœuvre peu se faire sans danger, c’est-à-dire sans gêner les usagers venant de face
  • M’assurer que la route est suffisamment libre devant moi sur une distance nécessaire pour effectuer le dépassement
  • M’assurer que l’usager qui me précède n’est pas sur le point de dépasser
  • Contrôler la circulation en arrière et ne pas être moi-même sur le point d’être dépassé
  • Signaler mon intention de dépasser par mon clignotant gauche au besoin faire un appel de phare  pendant la nuit ou klaxonner au besoin pour attirer l’attention des usagers que je voudrai dépasser
  • Disposer d’une bonne réserve d’accélération
2) pendant le dépassement
  • Je dois lancer un ultime coup d’œil dans mes rétroviseurs (de gauche et interne)
  • Me déporter suffisamment sur la voie de gauche afin d’observer une bonne marge de sécurité d’au moins 0,5 m
  • Accélérer  franchement pour que mon dépassement soit bref et rapide
  • La nuit, lorsque j’ai la hauteur du véhicule dépassé (angle mort), je peux émettre les feux de route.
3) après le dépassement
  • Je dois maintenir mon allure sur la voie de gauche  jusqu’à observer le véhicule dépassé dans mon rétroviseur interne
  • Signaler mon intention de me rabattre à droite à l’aide de mon clignotant droit
  • Arrêter mes clignotants
Cas de  dépassements interdits 
  • Dans une intersection
  • Au virage
  • Au passage à niveau
  • Au sommet de côte
  • Sur un pont
  • Sur un passage clouté ou sur un zébras
  • A la hauteur d’une ligne discontinue
  • A l’approche d’un cortège
  • Au panneau d’interdiction de dépasser
  • Par temps de pluies, de brouillard, de fumée ou de neige…
Cas de dépassements autorisés
  • Les 02 roues : possibilité de les dépasser (au virage, au sommet de côte à condition de laisser  libre la voie de gauche ou tout au moins 1,5 m d’intervalle en raz campagne  et 1 m en agglomération)
  • Manque de visibilité : je peux dépasser même si la visibilité est insuffisante vers l’avant (brouillard, cote…) si la ligne continue protège la voie de dépassement ou lorsque je circule sur une chaussée à sens unique. Mais cela s’effectue avec un degré de prudence très accentué ou pointue.
Tiendjah pou’
Darry Cédric NJIPKOUO,
Expert- instructeur en conduite automobile
Coach- Junior en Développement personnel
Views All Time
Views All Time
22
Views Today
Views Today
2

À propos Webmaster

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*